Quelle compétence pour un CV ?

135

Dans la constitution du dossier à fournir pour candidater à un poste, le Curriculum Vitae (CV) est une pièce essentielle. Il permet à l’employeur de prendre connaissance du profil du demandeur d’emploi. Ainsi, il est important de bien le rédiger. Il faut surtout y inclure un certain type de compétences.

Les savoirs

Avant de prétendre à un poste, il faut d’abord avoir fait des études. En fonction de votre parcours scolaire et de votre domaine de spécialisation, vous pouvez candidater à une offre d’emploi. Au cours d’une formation, vous apprenez un ensemble de concepts sur des sujets précis.

Lire également : Quels sont les métiers qui recrutent ?

Ainsi, les savoirs à mettre dans votre CV sont des connaissances théoriques acquises au cours de votre formation. Ce sont des savoirs variés. Il peut s’agir des notions techniques sur un domaine comme la gestion des ressources humaines, la plomberie, les langues étrangères, la législation qui encadre votre secteur d’activité. La liste n’est pas exhaustive.

Les savoir-faire

Il s’agit des connaissances pratiques dont vous disposez. En d’autres termes, c’est votre capacité à maitriser les tâches à effectuer à un poste, à connaitre les difficultés du marché. Ces compétences émanent souvent de votre expérience professionnelle.

A lire également : Comment trouver du travail le plus rapidement possible ?

Elles peuvent également être acquises au cours d’un stage académique ou professionnel effectué dans le cadre de votre préparation au milieu professionnel. Lorsque vous les insérez dans votre CV, il est convenable d’utiliser les verbes d’action. Si vous êtes comptable, écrivez par exemple « établir des déclarations fiscales ».

Ainsi, les savoir-faire constituent vos aptitudes à mettre en place des méthodes de travail efficaces liées à votre domaine. Cela peut également être l’utilisation des logiciels liés à votre activité professionnelle. Toutefois, sachez que les savoir-faire peuvent être soit des compétences transposables soit des compétences spécifiques.

Les compétences transposables peuvent être utiles d’un métier à un autre. En cas de changement de secteur d’activité, elles vous facilitent la reconversion professionnelle. Ainsi, un excellent niveau de langue et d’expression écrite vous sera utile si vous passez du métier de journaliste à celui de professeur ou encore de greffier.

Pour ce qui est des compétences spécifiques, elles ne peuvent servir que dans un seul métier. Par conséquent, la reconversion professionnelle nécessitera plus d’efforts. Un expert dans l’utilisation d’un logiciel de suivi météorologique ne pourra utiliser cette compétence dans aucun autre domaine que la météorologie. Il faut donc identifier ces compétences.

Les savoir-être

Dans le milieu professionnel, il faut avoir les connaissances théoriques et celles pratiques. Mais, cela ne suffit pas pour obtenir un poste. De plus en plus de recruteurs s’intéressent à une autre compétence : les savoir-être. Puisqu’ils sont jugés essentiels, ils constituent un critère de choix dans toutes les étapes du processus de recrutement.

Il s’agit d’un ensemble de comportements ainsi que des capacités relationnelles pour une bonne interaction dans le contexte professionnel. Pour construire un bon CV, vous devez les identifier afin de mieux les valoriser dans votre curriculum vitae. N’oubliez pas que le CV doit être clair et concis pour marquer le recruteur.

Dans certains domaines comme le marketing et le commerce, les savoir-être sont indispensables. Il s’agit par exemple de vos capacités d’adaptation, de votre sens de l’organisation ou encore de votre capacité à travailler en équipe. Cette dernière compétence est capitale puisque dans le milieu professionnel, vous devez absolument travailler avec des collègues.

Attention ! N’allez surtout pas écrire des compétences mensongères dans votre CV. N’oubliez pas qu’à un moment ou à un autre, vous devrez démontrer que vous en disposez effectivement. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entretien d’embauche existe. Ce n’est pas qu’une simple prise de contact pour remplir des formalités. Au premier rendez-vous avec les recruteurs, vous devez incarner ce que vous avez prétendu dans votre CV.

En énumérant vos compétences, n’oubliez pas que chacune d’elle s’utilise à un type de situation professionnel bien précis. Elles peuvent vous être utiles dans une autre situation à l’avenir. Mais ne restez pas figé là-dessus. En effet, ce type de savoir peut ne pas vous être d’une grande utilité dans tous les cas. Même si les situations se ressemblent, elles ne peuvent pas toutes être résolues de la même manière. Mais ces compétences peuvent toujours vous servir à un moment comme à un autre.