Comment développer l’esprit d’entrepreneuriat ?

278

Soft skills des entrepreneurs

Un entrepreneur (ou un entrepreneur) est une personne qui crée un projet à partir d’une vision et des ressources qu’elle possède. Si chaque entrepreneur est différent par son histoire, ses expériences, ses valeurs, sa vision,…, ces personnes ont toutes en commun le même état d’esprit : l’esprit d’entreprise. Soft Skills Magazine à télécharger gratuitement pour développer vos compétences entrepreneuriales

A découvrir également : Comment faire adhérer à un projet ?

Pourquoi est-ce si important et qu’est-ce que cela permet de le faire ? Comment se caractérise cet état d’esprit ? Qui peut adopter et cultiver cet état d’esprit ?

A lire aussi : Quelles sont les raisons pour lesquelles devrions nous vous recruter ?

L’esprit d’entreprise : la clé d’une aventure entrepreneuriale réussie

Quand on pense à l’entrepreneuriat en France, on pense trop souvent à la « startup ». Quoi ? est une start-up ? Malheureusement, pour de nombreux entrepreneurs, ce terme signifie souvent ce qui suit :

« J’ai un projet très ambitieux, mais j’ai besoin de beaucoup d’argent pour le développer. Je vais donc chercher des fonds auprès de :

— les banques (et donc s’endettent)

— les investisseurs (et donc perdent progressivement le contrôle du capital et donc de mon entreprise)

— financement participatif (mais en fin de compte, cela ne fonctionne pas si facilement)

Cet argent me permettra de développer la box pendant 3 ans et de tenir bon car je vais perdre beaucoup d’argent (je n’aurai pas vraiment de clients lors de cette phase de lancement). Après 5 ans, j’aurai réussi à atteindre la taille critique pour la vendre et en faire une belle plus-value (si je peux survivre d’ici là). »

Le problème de cette vision est que l’entrepreneur ne contrôle pas le processus : il compte sur des ressources externes pour construire un projet, au détriment de ses ressources disponibles maintenant.

Sur la base de mes longues recherches et de mon expérience personnelle, j’ai réalisé que les aventures entrepreneuriales réussies reposaient principalement sur les ressources internes des entrepreneurs (leurs compétences générales) et en particulier sur 4 piliers essentiels  :

  • Vision
  • motivé
  • Résilience
  • Connexion

Le pilier de la vision : la base de l’entrepreneuriat

C’est le pilier qui vous permet de vous fixer un objectif clair et d’orienter vos choix et vos actions vers cet objectif. Cette vision vous permet également d’être créatif et de trouver de nouvelles façons de faire pour innover. Une partie de la vision de l’entrepreneur repose sur son intuition et son intention.

Ce pilier de vision est un véritable muscle qui peuvent s’entraîner et se développer. Pensez à ces entrepreneurs visionnaires qui ont exercé leur esprit pour réussir à visualiser au-delà de ce qui était visible sur leur marché. Vos clients peuvent savoir ce qu’ils veulent, mais ils ne sont peut-être pas conscients de leurs besoins réels. Il appartient à l’entrepreneur d’être suffisamment visionnaire pour bien comprendre les besoins de son client (selon Claude Ananou, l’entrepreneur est un spécialiste du besoin).

Si j’avais écouté ce que ma promenade me disait, je n’aurais pas inventé la voiture, mais des chevaux qui courent plus vite — Henry Ford

Le pilier Motivation : l’essence de l’action

Vous l’avez peut-être remarqué, mais les entrepreneurs sont généralement des gens très motivés. Même s’ils sont confrontés à de gros problèmes ou défis, ils ont toujours l’enthousiasme et l’énergie pour aller de l’avant. C’est cette motivation qui leur permet d’agir.

La motivation est un véritable moteur d’action : en comprenant le sens de ce que nous faisons et l’intérêt de l’objectif à atteindre, même si la tâche est pénible, nous y parviendrons. Par contre, lorsque vous n’êtes pas motivé, il devient beaucoup plus difficile d’agir.

L’entrepreneur étant une personne d’action, il doit à tout prix maintenir sa motivation. La bonne nouvelle, c’est que cette motivation est aussi une compétence douce, un muscle qui s’entraîne par des réflexes et des exercices.

Le pilier de la résilience : continuer d’avancer malgré les difficultés

Vous êtes un entrepreneur ? Je suis sûr que vous passez plus de temps à faire face à des événements et problèmes imprévus qu’à créer des plans d’affaires ! D’où l’importance de travailler sur la résilience : sa capacité à « s’attaquer » à un problème et à rebondir. Un entrepreneur sait s’adapter et c’est ce qui fait sa force.