Formation électricité : les bases

1372
formation électricité

La formation en électricité s’apprécie sur plusieurs niveaux. Comme plusieurs formations, elle commence par un niveau débutant pour finir par niveau professionnel. Cependant, au cours de cette formation certaines bases en électricité vous sont apprises. Quelles sont-elles ? Éléments de réponse !

Bases de formation en électricité : définitions, grandeurs électriques

Quel que soit le type de votre formation, les bases en électricité sont très essentielles. Non seulement cela vous permet de bien aborder la formation, mais aussi de connaître l’origine des différents procédés électriques.

A lire en complément : Combien coûte la demande d’un acte de naissance ?

Ainsi, vous devez connaître d’abord la définition du courant électrique. Il convient de rappeler que c’est un phénomène énergétique qui se produit grâce au mouvement de matières composants une charge électrique.

Par ailleurs, il sera nécessaire de connaître les différentes grandeurs électriques existantes. Cela commence par la charge électrique qui s’exprime par la charge d’un électron ; soit e = -1 610-19 C. Vous avez également la quantité d’électricité q exprimée en coulomb (C), et l’intensité du courant I exprimée en Ampère (A).

Lire également : Le salaire d'un chauffeur de poids lourds

Aussi, il y a la tension U qui s’exprime en Volts (V) ainsi que la puissance P en Watts (W). À cela s’ajoute l’énergie électrique E qui s’exprime en Joules (J).

Bases de formation en électricité : générateurs et récepteurs électriques

La connaissance des générateurs et des récepteurs électriques est aussi une notion élémentaire pour la formation en électricité. D’abord, le générateur est tout ce qui produit du courant électrique. À titre d’exemple, vous avez la pile, les batteries, le groupe électrogène, etc.

Pour ce qui est des récepteurs électriques, ce sont tous ces éléments capables de recevoir de l’énergie électrique afin de produire une réaction. En réalité, ils se laissent traverser par le courant produit par le générateur. Dans cette catégorie, vous avez, le moteur électrique et la résistance thermique. Notez également qu’ils sont tous des vecteurs de transformation de l’énergie électrique.

Bases de formation en électricité : l’installation électrique

formation électricité

Toute bonne formation en électricité doit également revenir sur les bases de l’installation électrique. Cela repose essentiellement sur les composants de l’installation et la manière de la faire.

Dans un premier temps, les éléments à considérer sont l’interrupteur, le générateur, le fil conducteur, et les récepteurs. En second lieu, il doit s’y ajouter des disjoncteurs et des boîtes de dérivation au besoin.

À la base, cela consiste à faire joindre les éléments en positionnant l’interrupteur entre le récepteur et le générateur en reliant correctement les fils conducteurs. Vous aurez certainement besoin d’aller plus loin avec la mise en place de tableau de distribution incluant délesteur, compteur, contacteur et disjoncteur.

C’est aussi l’occasion pour apprendre à identifier les différents circuits (ouverts et fermés et les bases de l’appareillage en électricité.

Les conducteurs et isolants

En électricité, l’une des notions de base que ne devez pas rater est aussi la connaissance des conducteurs et des isolants. Un conducteur électrique est tout élément pouvant faire passer le courant. Il s’agit entre autres des métaux [fer, l’aluminium, l’acier] et du graphite.

Pour ce qui est des isolants, ce sont des composants qui empêchent la conduction du courant. Au nombre de ceux-ci, vous avez le bois, le verre, le plastique, et le papier.

Connaissance des dipôles et leurs caractéristiques

Il est également nécessaire d’avoir des connaissances sur les différents dipôles existants en électricité. En réalité, il s’agit d’une part des dipôles actifs comme les générateurs qui transforment l’énergie électrique en autre type d’énergie. D’autre part, vous avez les dipôles passifs qui transforment l’énergie électrique en énergie thermique.

De cela découle la connaissance obligatoire de la loi d’Ohm. Une autre notion de base que vous aurez à connaître une fois votre formation entamée. En effet, c’est cette loi qui établit une relation entre l’intensité du courant électrique traversant un dipôle, la tension à ses bornes, et la résistance. La formule illustrative de cette loi est U= R x I.  Par ailleurs, cette loi s’accompagne aussi de la loi de l’effet joules.

Nombreuses sont les notions de base à connaître pendant la formation en électricité. Notez que vous en aurez besoin pendant le reste de la formation. Celles évoquées ci-dessus vous donnent un aperçu sur la question.

Les normes de sécurité électrique : comment les respecter ?

En dehors des connaissances précédemment mentionnées, il est primordial de comprendre les normes en matière de sécurité électrique. Effectivement, l’électricité peut être à la fois utile et dangereuse lorsqu’elle est mal utilisée. C’est pourquoi vous devez apprendre comment travailler en toute sécurité avec l’électricité.

Les différents organismes spécialisés dans le domaine ont élaboré des règles strictes en matière d’utilisation correcte et sécurisée de l’électricité. Ces normes se basent sur la conception des installations électriques ainsi que sur les équipements qui y sont associés. Il s’agit notamment de réglementations telles que NF C 15-100 ou encore NF EN 50110-1 qui apportent une garantie supplémentaire pour ceux qui les respectent.

La conformité aux normes sur la sécurité électrique doit donc être impérative afin d’éviter tout accident grave ou endommagement du matériel électronique. L’utilisation d’un outil non conforme peut conduire à une panne importante voire même un incendie.

Il existe aussi des précautions générales à prendre lors de l’utilisation de divers appareils électriques tels que les interrupteurs différentiels ou encore les disjoncteurs divisionnaires qui protègent contre certains types d’incidents liés à l’électricité.

Ces mesures ne doivent pas être prises à la légère car elles permettent non seulement d’assurer votre propre sécurité mais aussi celle de votre entourage et du matériel environnant. Vous pouvez aussi consulter un professionnel qui saura vous conseiller sur ces questions pour éviter toute mauvaise utilisation.

Les outils indispensables pour travailler en électricité : multimètre, pince ampèremétrique, etc

Au-delà des précautions de sécurité, vous devez vous familiariser avec les différents outils électriques nécessaires pour travailler efficacement dans ce domaine. Les techniciens et électriciens professionnels ont besoin d’un certain nombre d’outils qui sont indispensables pour leur travail quotidien.

Le premier outil indispensable est le multimètre, un instrument capable de mesurer plusieurs grandeurs électriques telles que la tension, l’intensité ou encore la résistance. Cet appareil permet donc aux professionnels de vérifier facilement si une installation fonctionne correctement.

La pince ampèremétrique est aussi un outil indispensable pour les installations électriques plus complexes. Elle mesure le courant électrique en mesurant simplement le champ magnétique généré par un courant passant à travers un fil conducteur. Cette méthode non invasive permet une mesure rapide et précise du courant sans avoir à couper aucun câble.

Les tournevis isolés font partie des autres outils incontournables lorsqu’on travaille sur des installations électriques sous tension. Ces tournevis spéciaux possèdent une poignée isolante qui protège l’utilisateur contre tout risque d’électrocution.

Il existe aussi des équipements supplémentaires tels que les pinces coupe-câbles ou encore les pinces à sertir qui facilitent grandement la réalisation de certaines tâches spécifiques dans ce métier.

Vous devez noter qu’il ne suffit pas seulement d’avoir ces outils dans sa boîte à outils, mais aussi savoir comment les utiliser correctement et en toute sécurité. Il est donc recommandé de suivre une formation pour acquérir toutes les compétences nécessaires à la manipulation des différents outils.

Connaître et maîtriser l’utilisation de ces différents instruments est essentiel pour travailler efficacement dans le domaine de l’électricité.