Comment demander un bilan de compétences ?

1246
Comment demander un bilan de compétences

À un moment donné de sa vie professionnelle, chacun doit examiner son parcours et ses attentes pour l’avenir. C’est particulièrement important si vous envisagez d’effectuer une reconversion professionnelle.

Cette démarche s’adresse à tous ceux qui souhaitent savoir où ils en sont sur le plan professionnel, comprendre leurs compétences et ainsi mieux se positionner sur le marché du travail. Découvrez comment faire pour demander un bilan de compétences.

A voir aussi : Comment est calculé le salaire d'un professeur de collège ?

Réaliser son bilan pendant les heures de travail

Si un salarié souhaite réaliser un bilan de compétences pendant les heures de travail, il doit en faire la demande par écrit à son employeur au moins 60 jours à l’avance. En ce sens, il devra préciser la date, la durée et le nom de l’organisme choisi. L’employeur a dès lors un délai de 30 jours pour accepter ou rejeter la demande de bilan de compétences.

Il est à noter que les salariés sont libres de choisir l’organisme qui effectuera leur bilan de compétences. Ce projet est financé par le CPF ou le plan de développement des compétences de l’entreprise.

A voir aussi : Le rôle capital de la conseillère socio-éducative dans notre société moderne

Réaliser un bilan en dehors des heures de travail

Si un salarié souhaite réaliser un bilan de compétences en dehors du temps de travail, il n’est pas tenu d’en informer son employeur. Il peut tout simplement contacter son OPCO.

Réaliser un bilan de compétences : le cas des demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi doivent faire une demande au niveau de leur conseiller référent à Pôle Emploi. Qu’ils soient indemnisés ou non, le coût du bilan est entièrement à la charge de Pôle Emploi. Ce dernier peut refuser de prendre en charge ces frais et orienter le demandeur vers d’autres organismes, tels que :

  • CEP (Conseil en évolution professionnelle),
  • Le ECCP (Evaluation des compétences et capacités professionnelles),
  • La PMSMP

Les demandeurs d’emploi peuvent également choisir d’utiliser le CPF.

Comment demander un bilan de compétences

Les fonctionnaires

Les fonctionnaires nationaux ont droit à 24 heures de congé payé pour effectuer un bilan de compétences, même si le coût n’est pas pris en charge par le gouvernement.

L’employé doit demander à son supérieur hiérarchique la possibilité de faire ce bilan, et celui-ci doit répondre dans un délai de deux mois et motiver son refus. L’administration peut prendre en charge tous les frais liés à la réalisation du bilan.

Bilan de compétences pour les travailleurs indépendants

Si vous êtes indépendant, libéral, chef d’entreprise, conjoint ou partenaire, il est aussi possible d’utiliser le CPF pour réaliser un bilan de compétences. Toutefois, il faut savoir que vous ne pourrez pas accéder à toutes les formations. Il vous plaira donc de contacter les organismes de formation et de financement concernés pour connaître leurs tarifs.

Il est également à noter que les dirigeants d’entreprise peuvent bénéficier de crédits d’impôt dans certaines conditions pour la réalisation de bilans de compétences.

Faire un bilan de compétences à distance

Vous pouvez choisir de faire votre bilan de compétences à distance.

Le format du bilan de compétences à distance est évidemment différent de la méthode traditionnelle, car il nécessite juste une bonne connexion internet ainsi qu’un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable. Pour optimiser votre rencontre avec le consultant, vous aurez besoin d’une caméra et d’un microphone.

En outre, selon l’entreprise pour laquelle vous travaillez, il se peut que vous disposiez d’un espace privé en ligne où vous pourrez accéder à diverses ressources pour créer votre plan de carrière.

Comment financer son bilan de compétences ?

Le financement d’un bilan de compétences peut être un obstacle significatif pour certain·e·s travailleur·se·s qui envisagent de demander ce service.

Il existe plusieurs options pour financer votre bilan de compétences. Si vous êtes salarié·e, vous pouvez contacter votre employeur à propos du dispositif financé par l’entreprise. De nombreuses entreprises ont des fonds alloués à la formation continue et peuvent couvrir les frais associés au bilan de compétences.

Si vous êtes actuellement en recherche d’emploi ou que vous avez récemment perdu votre emploi, Pôle Emploi offre aussi une aide substantielle pour les demandeurs d’emploi. Vous pouvez remplir un formulaire sur le site web de Pôle Emploi afin de savoir si vous êtes éligible à cette aide financière.

Il est possible que certains centres financent seuls ou en partie le coût du bilan. Renseignez-vous auprès des organismes dans votre région.

Les avantages du bilan de compétences pour une reconversion professionnelle

Le bilan de compétences peut être un outil puissant pour aider les personnes en reconversion professionnelle. Voici quelques-uns des avantages clés que vous pouvez attendre d’un bilan de compétences si vous envisagez une carrière différente.

Le bilan de compétences peut aider à définir vos intérêts, aptitudes et valeurs qui peuvent ne pas avoir été pris en compte dans votre travail actuel. Cela peut ouvrir des portes inattendues vers des options de carrière passionnantes et gratifiantes qui s’alignent davantage sur vos aspirations personnelles.

Le bilan de compétences permet aussi d’évaluer les lacunes potentielles dans vos qualifications afin que vous puissiez aborder ces aspects avec la formation appropriée. Cela peut améliorer considérablement votre employabilité et élargir vos horizons professionnels.

Le processus du bilan de compétences met l’accent sur l’apprentissage tout au long de la vie • c’est-à-dire qu’il se concentre sur la façon dont vous pouvez continuer à développer vos connaissances et vos compétences professionnelles même une fois que vous avez trouvé un nouveau poste. Cette perspective est particulièrement importante aujourd’hui alors que le marché du travail change rapidement.

Dans l’ensemble, un bilan de compétences bien effectué donne aux individus plus de confiance face aux défis liés à leur situation professionnelle actuelle ainsi qu’à celle à venir.