Tout savoir sur la formation enseignement CPF !

1719
Tout savoir sur la formation enseignement CPF

Prévoyez-vous d’effectuer une reconversion professionnelle vers l’enseignement ? Les formations dans ce domaine sont assez nombreuses. Si donc vous êtes passionné par cette profession et envisagez de vous faire former afin de l’exercer sereinement, alors on vous donne plus d’informations sur comment faire une formation d’enseignement.

Celle-ci est accessible sous certaines conditions que vous devez savoir. Quoi qu’il en soit, on vous présente dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur les formations de l’enseignement CPF.

A lire également : Coaching intuitif : définition, bienfaits et moments clés

Les droits à la formation

Le compte personnel de formation établi par la loi eu n° 83-634 du 13 juillet 198 portant droits et obligations des fonctionnaires et modifié par la loi du 6 août 2019 a pris la place du droit individuel à la formation DIF.

La loi donne l’opportunité aux agents publics d’acquérir des droits à la formation se présentant sous forme d’heures. Depuis la date du 1er janvier 2017, tous les fonctionnaires ont droit à un compte personnel d’activité incluant un compte d’engagement citoyen ou CEC, mais également un compte personnel de formation Enseignement CPF.

A voir aussi : Ce qu'il faut savoir sur le métier d'aiguilleur du rail

Système de la formation professionnelle vous assistant dans la concrétisation de votre projet professionnel, le CPF fonction publique peut être mis à votre disposition suite à votre demande. L’objectif est d’améliorer certaines de vos compétences qui vous seront utiles dans votre profession, lors d’un passage d’un diplôme ou une certification, mais aussi dans les situations de reconversion professionnelle.

L’alimentation du CPF

Si vous travaillez à temps plein, vous comptabilisez 25 heures par an. Toutefois, vous n’êtes pas autorisé à dépasser le plafond des 150 heures. Un fonctionnaire à temps partiel respecte les mêmes droits qui sont imposés à un fonctionnaire à temps plein. L’alimentation des règles CPF éducation nationale se fait automatiquement. Par conséquent, il devient inutile de vous en soucier.

Depuis l’été 2018, il vous est désormais possible de consulter vos droits sur la plateforme www.moncompteformation.gouv.fr. Là-bas, vous aurez un aperçu complet des heures cumulées et serez en mesure de rechercher une formation éligible.

savoir sur la formation enseignement CPF

Néanmoins, pour tout fonctionnaire, la possibilité de se servir du CPF est régie par une autorisation de l’administration. Vous devrez donc suivre les procédures si vous prévoyez d’effectuer une demande de mobilisation de vos heures de formation.

L’utilisation du CPF pour n’importe quelle formation

Selon le portail de la fonction publique, toute action de formation s’inscrivant dans votre projet d’évolution professionnelle est éligible au compte personnel de formation CPF. Dans les textes peut-être, mais en pratique, c’est un peu plus complexe que cela.

Mais en pratique, il est impératif que la formation qui vous intéresse soit certifiante ou diplômante et figure bel et bien dans la liste accessible sur votre compte formation. Ce qui veut dire que toutes les formations ne sont pas acceptées par le CPF. Il est donc important d’avoir toutes les informations nécessaires et à jour avant de vous lancer.

Compte formation avec des heures et des euros

Certains bénéficiaires peuvent voir apparaître au niveau de leur compte formation un total en heures et en euros. Le total en euros est issu du travail réalisé dans le privé et il est généralement plus bas que le quota horaire. Ce qui est normal étant donné que vous travaillez à plein temps dans le domaine public. Ainsi, vous cumulez plus de droits à la formation avec cette unité de formation.

Si vous voulez savoir si vous êtes autorisé à vous servir librement des deux montants, il est conseillé de d’aller lire les sources officielles. Cela vous permettra d’avoir plus d’informations à ce sujet. Les usagers qui exercent à la fois dans les secteurs public et privés devront déclarer leurs activités principales lors de leur demande.

En somme, travailler dans le domaine de l’enseignement nécessite une bonne formation au préalable. Cela est sans doute une condition incontournable pour accéder à cette profession. Cela vous permettra d’acquérir des compétences qui vous rendront aptes à exercer le métier d’enseignant. Savoir bien choisir votre formation doit se faire avec beaucoup de soins.

Les avantages fiscaux liés à la formation enseignement CPF

Dans le domaine de la formation enseignement CPF, vous devez noter les avantages fiscaux auxquels les participants peuvent prétendre. Effectivement, engager des dépenses liées à une formation peut donner droit à des réductions d’impôts intéressantes.

Vous devez mentionner le crédit d’impôt pour la formation professionnelle continue. Ce dispositif permet aux salariés et aux travailleurs indépendants de déduire une partie du montant investi dans leur formation de leurs impôts sur le revenu. Cela peut représenter une économie non négligeable et constituer un véritable coup de pouce pour ceux qui souhaitent se former tout en allégeant leur charge fiscale.

Il existe aussi la possibilité de bénéficier du congé individuel de formation (CIF), qui permet au salarié de s’absenter temporairement de son poste afin d’accéder à une formation qualifiante ou diplômante. Durant cette période, l’employeur maintient généralement tout ou partie du salaire du participant. Le CIF est souvent exonéré des charges sociales habituelles, ce qui représente un avantage financier supplémentaire.

Certains organismes proposent des formations spécifiques destinées aux enseignants et assimilés : par exemple les stages pédagogiques agréés par l’Éducation nationale offrent la possibilité d’une prise en charge financière totale ou partielle grâce au plan académique.

Comment choisir la meilleure formation enseignement CPF pour son projet professionnel

Choisir la meilleure formation en enseignement CPF pour son projet professionnel peut s’avérer être un véritable casse-tête. Il existe effectivement une multitude d’options disponibles, toutes aussi attrayantes les unes que les autres. Afin de vous guider dans votre choix, voici quelques conseils précieux.

Pensez à bien définir vos objectifs professionnels. Quelles compétences souhaitez-vous acquérir ou développer ? Quels sont les besoins actuels du marché du travail dans le domaine de l’enseignement ? En prenant en compte ces éléments, vous pourrez orienter votre recherche vers des formations spécifiques répondant à vos attentes.